Galanterie perfide
     

Galanterie perfide

Un non bruit cotonneux, une vision perfectible, la chaleur d’un frisson contrôlé, c'est enfin l’angoisse assumée. Le pas retentit quand la voix sonore ralentit pour mieux s’emparer des voûtes célestes.
En silence, un son tient à se manifester, impuissant, dans ce phénomène météorologique, c’est une castration avant la naissance. Particules hygroscopiques d’une source, inhalation au sommet
de la vallée pour une érosion végétale. C’est l’absorption concentrique du liquide qui fait peau neuve, qui engourdit les cristaux de brume sans demander au bitume. L’amorce d’une palpation
organique s’élabore, c’est le flux de chlorophylle qui reprend vie dans l’humidité du matin.