Silence amniotique
     

Silence amniotique

Une folie obsessionnelle impose un silence brutal dans le liquide stérile, moment de gravité minérale, totale apesanteur. Réduction visuelle pour un environnement
amniotique clair-obscur, c’est une vérité jubilatoire d’une peinture monochrome. Oraison pour la plongée en échange d’un morceau de galuchat tendu dans une glissade
de raie permissive sur plancher océanique. La descente en eau sombre, c’est le risque d’un emboissonnement non alcoolisé clairement assumé pour une estampe
verticale à la transparence cartilagineuse. La virtuosité s’exhorte le temps d’un courant de surface, la crampe est conviée au festin pendant que l’apnée s’invite
dans les méandres de cheveux tentaculaires.