À l’origine
     

À l’origine

Papier jauni, carnet de voyage aux racines familiales, c’est la naissance d’un émoi psychologique aux élans contradictoires. Le claquement réveille la pelote de cuir qui s’écrase sur le fronton,
déités basques de la Cesta Punta, l’heure de la sieste est en attente. La corde d’espadrille marque le pied, la brebis appartient au fromage, l’effraction de lumière s’impose sur Iraty, une température
diurne prend place secrètement. S’agiter ne servirait à rien, l’anguille a tout compris, serpenter dans la Nive bien loin de l’océan afin de battre retraite, rencontre au sommet. Surfer la côte basque,
festoyer sur le sable de Socoa, c’est le ressac et ses courants de souvenirs qui s’installent. Orage du mois d’août, odeur joyeuse du jambon sec au dessus de la toile cirée, balai incessant de mouches
tournoyantes autour du sac, bas les pattes sur le cochon. Aucune réduction, plus aucun raccourci, le cœur et l’âme basque sont à l’origine.

“À l’origine”, est un travail hybride qui instaure un dialogue entre l’album de famille de sa mère native du Pays Basque français et ses propres documents et photographies monochromes du Pays Basque.